Accueil > Communes > Gy-les-Nonains

Gy-les-Nonains

Contenu de la page : Gy-les-Nonains

LE MOT DU MAIRE

Située entre Ouanne et Loing, à deux pas du confluent, Gy les Nonains tire son nom d’une part de Ripgiacus (Gy du rivage) dont on trouve trace dès 886, ou encore « Gy au pays du Gâtinais », et d’autre part des « nonains », petites nonnes qui occupèrent le prieuré de Gy jusqu’en septembre 1752.
Ce prieuré, dont Gy a été doté par l’archevêque de Sens, fut établi en l’an 816 par Rothilde, fille de Charlemagne.
Pour les amateurs, les vitraux de l’église Saint Sulpice et Saint Laurent retracent l’histoire du village.
C’est au pied de cette église de style roman, dont l’origine remonterait à l’an 700, que démarre un circuit de découverte, qui vous entraînera alors non loin du moulin de Vaux,privé, qui seul subsiste parmi les trois moulins sur l’Ouanne que Gy les Nonains a naguère comptés.
Plus loin, après avoir emprunté le G.R.13 qui traverse la commune sur son flanc ouest, on aperçoit Changy, château ayant appartenu à la famille de Courtenay dès le 15 ème siècle, avant de rejoindre le bourg et de contourner la maison du curé guérisseur de Gy les Nonains, célèbre personnage de l’histoire de la commune il y a un siècle.
Enfin, du lit de la rivière, on pourra en se retournant admirer le vieux pont de pierres
enjambant l’Ouanne pour rejoindre Saint Germain des Prés.
La rivière et ses abords donnent à coup sûr à Gy les Nonains un charme que ses 650
habitants ne démentiront pas. Des habitants qui n’ont d’ailleurs pas de nom, qu’on se le dise !

Adresses utiles

Mairie de Gy-les-Nonains

Télécharger la Vcard
Mairie